404 Error

Quels problemes possibles avec son prestataire

janv. 25, 2012

Le secrétariat eTIC a analysé la nature des plaintes reçues au cours des 6 dernières années.

Près de 200 plaintes (dont une cinquantaine concernant des signataires de la Charte eTIC) ont été classées par nature afin de dégager les problèmes les plus fréquemment rencontrés sur le plan contractuel.


Les 6 principaux problèmes, par ordre décroissant de fréquence :

  1. les plaintes à propos de contrats conclus sur le pas de porte (vente « one-shot ») : Plus de 50% des plaintes !
  2. L’absence de contrat (les 2 parties se faisaient tellement confiance qu’elles n’ont établi aucun écrit. Dès lors, les malentendus sont vite possibles sur les attentes du client et sur les engagements du fournisseur) ;
  3. une obligation de résultat non atteinte ou des coûts cachés significatifs qui apparaissent en cours de réalisation ;
  4. des délais qui ne sont pas respectés, avec parfois l’impossibilité de convenir de nouveaux délais fiables.
  5. Les droits intellectuels des œuvres réalisées qui restent pas défaut la propriété du prestataire, alors que le client était persuadé qu’il les détiendrait en fin de mission ;
  6. La non-pérennité de la solution développée et/ou l’absence de support après vente (en cas par exemple de faillite ou d’arrêt d’une activité complémentaire).

Bien choisir son prestataire et verrouiller le contrat

Pour limiter les risques de déconvenue, il est donc recommandé d'être très attentif :

7 recommandations pratiques pour éviter les malentendus avec son prestataire TIC